Eléments français du patrimoine culturel immatériel de l'UNESCO

Rencontres annuelles

Mercredi 25 septembre 2013

En mai 2012, le CFPCI réunissait pour la première fois à Vitré, en Ille-et-Vilaine, les représentants des éléments français inscrits sur les listes du patrimoine culturel immatériel de l'UNESCO : les géants et dragons processionnels de Belgique et de France, la tradition du tracé dans la charpente française, la tapisserie d'Aubusson, le maloya, le cantu in paghjella, la dentelle au point d'Alençon, le repas gastronomique des Français, le compagnonnage, l'équitation de tradition française et la fauconnerie. Le fest-noz a rejoint ces listes en décembre 2012.

Les associations, collectivités, établissements de formation, qui avaient porté les dossiers de candidature, ont exprimé le souhait de se constituer en association afin de favoriser la sauvegarde et la valorisation de ces éléments, de prendre part aux réflexions et politiques du patrimoine culturel immatériel en France et de coopérer avec les représentants d'éléments de la communauté internationale. L'assemblée générale constitutive de l'Association des éléments français inscrits sur les listes du patrimoine culturel immatériel de l'UNESCO se tiendra le mercredi 25 septembre 2013 à partir de 9h30 au CFPCI, qui en accueillera le siège.

À cette occasion, le Directeur général des Patrimoines du ministère de la Culture et de la Communication remettra aux représentants de ces éléments le document de l'UNESCO attestant de leur inscription sur les listes du patrimoine culturel immatériel, en présence de représentants de la Commission nationale française pour l'UNESCO. La cérémonie se déroulera au CFPCI le mercredi 25 septembre 2013 à 15h.

La Convention pour la sauvegarde du patrimoine culturel immatériel fête cette année son dixième anniversaire. Adoptée par l'UNESCO en 2003, elle a été ratifiée à ce jour par 155 Etats à travers le monde, dont la France en 2006. En 2011, le centre de ressources de la Maison des Cultures du Monde à Vitré a été désigné par le ministère de la Culture Centre français du patrimoine culturel immatériel (CFPCI), « organisme compétent pour la sauvegarde du patrimoine culturel immatériel » présent sur le territoire national, en application de l'article 13b de la Convention de l'UNESCO.